Les Trolls de brevets : l’exemple de VirnetX

VirnetX est un troll de brevet, c’est-à-dire une entreprise qui n’a jamais commercialisé le moindre bien ou service et qui se contente d’acquérir des brevets, de vendre des licences d’exploitation et de poursuivre en justice les firmes qu’elle estime avoir violé ses brevets.
VirnetX considère qu’Apple a utilisé dans ses produits FaceTime et Imessage des protocoles de communication en ligne très proches de ceux dont VirnetX détient les brevets. Aussi, VirnetX intente un procès à Apple pour violation de la propriété intellectuelle en 2010 au Texas. En 2016, la Justice américaine estime qu’Apple doit verser 440 millions de dollars de dédommagement à VirnetX, une firme qui ne produit rien mais qui exploite de manière opportuniste des brevets dont le champ est mal défini (brevets qui décrivent de manière trop vague des méthodes/connaissances).