Un entretien avec Thomas Piketty dans un numéro de Problèmes Eco de février 2015.

Une lecture utile avant les épreuves :

  • pour relier la montée des inégalités à l’évolution de l’imposition sur les revenus et le patrimoine, ainsi qu’à la divergence entre taux de croissance et taux de rentabilité du capital;
  • pour revenir sur l‘idée « utopique » d’impôt mondial sur le revenu (déjà vu chez F.Bourguignon) et donc pour réfléchir sur les questions de fiscalité et de « gouvernance mondiale »;
  • pour développer le thème de la stagnation séculaire (puisque Piketty cherche à montrer que la baisse de la croissance économique s’accompagne d’une hausse de la part du revenu du capital dans le revenu total; or, le capital alimente les revenus des plus riches, ce qui creuse les inégalités de revenus);
  • et enfin, pour revenir sur la question de l’endettement public: Piketty montre bien que la contrepartie de la dette publique, c’est la constitution d’un patrimoine « public » et donc que le transfert de la dette au cours du temps s’accompagne aussi d’un transfert du « patrimoine » constitué par cette dette (il faut bien sûr pour cela que l’endettement public ne serve pas qu’à payer davantage de fonctionnaires mais qu’il serve à investir dans le capital public).

Fichier à télécharger :

PikettyProbEco

Publicités