voici le programme des conférences données cette année.

Celle de J.P.Allegret me semble intéressante. il est un co-auteur avec P.Le Merrer d’un très bon ouvrage sur la mondialisation. Alain Chaffel, quant à lui, est l’ancien prof de Géo Po de la filière ECS, il donne deux conférences également prometteuses, mais sur des thèmes un peu éloignés de notre programme.

L’UBÉRISATION DE LA SOCIÉTÉ

Pierre Rimbert, Journaliste

En partenariat avec  » les Amis du Monde diplomatique  »

« Economie du partage », « révolution numérique », « big data » : les grands médias donnent parfois le sentiment que les transformations technologiques en cours apporteront des solutions à tous nos problèmes. De quoi s’agit-il réellement ? Et quels enjeux politiques, sociaux, idéologiques se cachent derrière cette avantageuse façade ?

Vendredi 14 octobre 2016 à 20h00

Pôle universitaire Marguerite-Soubeyrand (ex Latour-Maubourg), 87 Avenue de Romans, Valence

 

L’ÉTAT A-T-IL ENCORE DES LEVIERS ÉCONOMIQUES ?

Jean-Pierre Allégret, enseignant

Il est souvent mis en avant par les gouvernements eux-mêmes que la mondialisation des économies tend à réduire les marges de manœuvre des pays dans la conduite de leur politique économique. Cette idée est encore plus forte lorsque l’on est dans la zone euro où les pays ont renoncé à leur indépendance monétaire. Cette intervention discute ce point de vue en considérant les politiques monétaires et fiscales des pays. Elle suggère qu’il existe encore des marges de manœuvre mais que cela dépend largement de décisions politiques et non de contraintes qui seraient uniquement économiques.

Jeudi 3 novembre 2016 à 20h00

IUT de Valence, 51 rue Barthélémy de Laffemas, Valence

 

L’EUROPE, LA DÉFENDRE OU LA POURFENDRE ?

Anne-Cécile Robert, journaliste

En partenariat avec « les Amis du Monde diplomatique »

La construction européenne traverse la plus grave crise de son histoire (crise migratoire, crise sociale, crise de la dette et de l’euro, montée des extrême-droite,  » Brexit »?). Comment analyser cette crise ? Quelles perspectives pour le projet européen ?

Mardi 8 novembre 2016 à 20h00

Pôle universitaire Marguerite-Soubeyrand (ex Latour-Maubourg), 87 Avenue de Romans, Valence

 

TOTALITARISMES D’HIER ET D’AUJOURD’HUI

Alain Chaffel, agrégé, docteur en histoire

Le concept de totalitarisme est apparu au lendemain de la première guerre mondiale pour caractériser l’émergence de phénomènes politiques nouveaux : le fascisme, le nazisme et le stalinisme.

Depuis l’effondrement de ces « vieux modèles », les systèmes totalitaires n’ont pas disparu de la planète, même s’ils sont parfois plus difficiles à cerner.

Jeudi 24 novembre 2016 à 20h00

IUT de Valence, 51 rue Barthélémy de Laffemas, Valence

 

LA MONTÉE DES POPULISMES EN EUROPE

Magali Balent, maître de conférence

En partenariat avec le Centre du Patrimoine Arménien

L’Europe est aujourd’hui le théâtre d’un retour de l’extrême-droite. L’objectif de cette conférence sera d’analyser l’ampleur et le sens de ce phénomène ainsi que les enjeux que cela pose en Europe.

Jeudi 1er décembre 2016 à 20h00

Conseil départemental, Hôtel du département, 26 av Président Herriot, Valence

 

DES RAPPORTS DU POLITIQUE ET DU RELIGIEUX

Gérard Bouchet, enseignant

Religion et politique ont toujours entretenu des rapports complexes.

Du Concordat, dans lequel chaque partenaire cherche à instrumentaliser l’autre, à la Séparation où chacun feint d’ignorer l’autre, l’histoire témoigne d’une confrontation permanente des églises et des états. On se propose ici d’examiner quelques-unes des formes prises par cette confrontation et d’essayer de montrer en quoi la laïcité à la française apporte une réponse originale à cette question. Religion et politique ont toujours entretenu des rapports complexes.

Mardi 14 février 2017 à 20h00

Pôle universitaire Marguerite-Soubeyrand (ex Latour-Maubourg), 87 Avenue de Romans, Valence

 

LES ÉTATS-UNIS DEPUIS 1945 : PUISSANCE ET VERTIGE DE LA PUISSANCE

Alain Chaffel, agrégé, docteur en histoire

Gendarmes du monde « libre » au lendemain de la seconde guerre, les États-Unis remportent, 45 ans plus tard, leur combat contre le communisme. Convaincus que « l’histoire est finie », que leur modèle a définitivement triomphé, emportés par le vertige de la puissance, ils sont finalement rattrapés par une réalité infiniment plus complexe.

Jeudi 9 mars 2017 à 20h00

Pôle universitaire Marguerite-Soubeyrand (ex Latour-Maubourg), 87 Avenue de Romans, Valence

Publicités