Deux articles intéressants (et courts) à propos des grandes firmes « françaises », notamment les multinationales. A la lecture de ces présentations, on constate l’importance que prend le processus d’internationalisation des processus productifs, de découpage de la chaîne de valeur. On voit également que les FMN cherchent à sortir du marasme européen en investissant davantage hors UE. Cet état des lieux conduit à s’interroger sur la pertinence de la notion de ré-industrialisation de l’économie française puisque les branches industrielles françaises existent bel et bien, mais que leurs unités physiques se trouvent majoritairement en dehors du territoire français. Le discours sur le « made in France » a tendance à complètement occulter la dimension désormais internationales de toutes les grandes firmes, notamment industrielles.

 

  • à propos des entreprises cotées au CAC 40 en France (Les Echos)

http://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/0211309397461-moins-rentable-mais-en-meilleure-sante-le-cac-40-est-pret-pour-repartir-a-loffensive-2028772.php#xtor=EPR-8-%5B18_heures%5D-20160920-%5BProv_%5D-2180265%402

  • une étude de l’Insee sur le profil des FMN françaises

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=if63

Publicités