L’entretien avec Sébastien Jean doit être lu.

http://ses.ens-lyon.fr/articles/quelques-questions-a-sebastien-jean-sur-lhistoire-des-mondialisations-commerciales

Je retiens particulièrement la dernière phrase :

« Tout se passe comme si l’épuisement des gains liés au développement rapide du commerce international pendant la seconde phase de la deuxième mondialisation rendait plus aigus les conflits de répartition et de légitimité qu’elle engendre »

S.Jean met bien en balance les gains globaux d’efficience de la mondialisation et les effets redistributifs/questions politiques. C’est exactement là dessus que nous travaillons actuellement.

 

Publicités