Une étude intéressante de Natixis sur les éventuelles conséquences de la politique budgétaire expansionniste (keynésienne) que conduira l’administration Trump. Comme nous le savons, depuis au moins M.Friedman, lorsqu’une politique expansionniste est menée au plein emploi, cela se traduit par de l’inflation.

Mais ce papier de Natixis devrait plutôt être lu pour ce qu’il ne dit pas et ce qu’il n’étudie pas : et si l’inflation était tout simplement le but recherché par Trump (plutôt que l’emploi et la baisse du chômage) ? Cela permettrait de sortir définitivement de la déflation et d’alléger le fardeau de la dette. Ce que les politiques monétaires non conventionnelles ont beaucoup de mal à réaliser, Trump le réussira peut-être avec un plan de relance à 1000 milliards de dollars.

https://www.research.natixis.com/GlobalResearchWeb/main/globalresearch/ViewDocument/OHUdE6Exk8gAbDvtat13kg==

Publicités