Patrick Artus, économiste chez la banque privée Natixis (c’est un économistes qui propose souvent des analyses très pessimistes), propose une réflexion sur les effets durables sur l’économie du Coronavirus. En mobilisant les modèles abordés durant le cours sur les crises (modèle OG-DG : chocs d’offre et de demande ; modèle du cycle du crédit), il prévoit :

  • une perte durable de croissance
  • une hausse de l’endettement des entreprises
  • une hausse de l’endettement public
  • un effet incertain sur les politiques monétaires.

C’est à télécharger ici : Artus effet durable du coronavirus

Xavier Timbeau, économiste à l’OFCE, se livre à un tout autre exercice en procédant à un chiffrage des coûts de la crise et notamment du confinement. C’est à lire sur le blog de l’OFCE : https://www.ofce.sciences-po.fr/blog/leconomie-au-temps-du-covid-19/